Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Ninja Tune

ninja-tune-4ba8907e85457

 

Ninja Tune est un label indépendant de musique électronique qui a été créé en Angleterre en 1990 par les deux DJ Matt Black et Jonathan Moore, mieux connus sous le nom de Coldcut. Le label a diffusé le travail en studio et en live de nombreux DJ et producteurs du monde de la musique électronique. La musique du label est difficile à qualifier. On peut toutefois y entendre de l'électronique, du jazz, de l'ambient, du hip-hop, du breakbeat, souvent en même temps 

 

Laboratoire expérimental de musiques électroniques

 

Le hip hop a vu ses débuts naître en Europe au milieu des années 80. Jusque là, à part Grandmaster Flash et "Rappers Delight", le hip hop n'intéressait que peu de gens, qu'une milice underground qui se passait des mixtapes sous le manteau pour découvrir de nouveaux Djs et de nouveaux sons venus tout droit des États-Unis. À l'époque, les héros s'appelaient Public Enemy, Krs One, N.W.A., Big Daddy Kane, Ice Cube... J'en passe et plein des meilleurs! Dès lors, comme tout mouvement qui s'immisce dans une population, il fut normal de voir se monter une nation rap qui prit vie à partir de 1989 en Europe. Certes, comme nous commencions bien après les états unis, il y avait tout un apprentissage à faire avant de pouvoir un jour prétendre au titre de MC international. Évidemment, la langue est quelquefois un frein à l'exportation des talents rap d'un pays: vous avez déjà entendu du rap en allemand? Pour un français ou un anglais moyen qui ne connaît pas la langue germanique, que va-t-il tirer d'un rappeur teuton? RIEN. Vous l'avez compris, le rap médiatisé universel n'est pourtant pas un art à l'intensité universelle, tant le message est important. Alors que reste-t-il aux italiens, aux russes et aux hollandais? Il reste le hip hop sans le rap. Il reste la musique, plus importante encore que le message parlé. La subtilité des sons, des teintes que l'on apporte à un rythme, l'art de recycler de l'ancien et de faire du neuf sont les qualités qu'il faut maîtriser pour arriver à la quintessence des grooves les plus obsédants. L'apprentissage des DJs aux différentes techniques de scratch est longue mais certains s'avèrent déjà plus doués que d'autres.

C'est ainsi qu'en 1990 naît Ninja tune, petit label de Londres spécialisé dans l'acid jazz (l'acid jazz c'est la musique que les grandes maisons de disques ont découvert en 1993 avec Jamiroquai... BEEEEUUUUHH!). La philosophie du label parait évidente: se marrer tout en bossant mais que si on se marre à le faire! Peut-être est-ce ça que les Monty Python cherchaient dans "Le sens de la vie" : une raison de continuer à avancer. La réponse est pourtant évidente si l'on se penche sur Ninja Tune: agir par passion de ce que l'on fait et surtout, partager avec ceux qui le veulent les quelques sujets de fiertés qui nous font dire "OUF!" de temps en temps.

djouls

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents