Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


The Herbaliser - Very Mercenary (1999)

Publié par Strictly-trip-hop sur 11 Septembre 2011, 11:39am

Catégories : #Ninja Tune

opr7h3u85ua23h8p.jpg

 

Tracklist

1. Intro

2. Mission Improbable (feat. What What)

3. Who's The Realest?

4. When I Shine (feat. Bahamadia)

5. Goldrush

6. Moon Sequence

7. Mind In The Frame (feat. Blade)

8. funny?

9. Shattered Soul

10. Road of Many Signs (feat. The Dream Warriors)

11. Wall Crawling Giant Insect Breaks

12. The Sensual Woman

13. Let It Go (feat. What What)

14. jakesbackache

15. The Missing Suitcase

16. Starlight (feat. Roots Manuva)

 

Very Mercenary est le troisième album du groupe The Herbaliser sortie en 1999 sur le label Ninja Tune 

 

Lien pour l'album : http://www.mediafire.com/?hdb9t19e19ozzsn

 

3458128571_55012e97a3.jpg

 

Chronique

 

Vétérans de la scène hip-hop anglaise, Olie Teeba et Jake Wherry, alias The Herbaliser, nous revenaient l'année dernière avec ce nouvel album. Après un Blow Your Headphones particulièrement remarqué en 1997, l'attente était longue... On retrouve heureusement sur ce nouvel opus le hip-hop teinté de jazz et de funk qui a fait le succès de ce groupe, et qui trouve toute sa place sur le label anglais Ninja Tune.
Encore une fois à majorité instrumental, mais parsemé de nombreux featurings, ce Very Mercenary est marqué à la fois par l'influence de Coldcut (pour les nombreux dialogues délirants), mais aussi par un hip-hop omniprésent. Du Mission Improbable incisif (en collaboration avec la rappeuse What What) au StarLight où l'on retrouve Roots Manuva, c'est bien le son hip-hop brut de fonderie d'un DJ Krush ou d'un DJ Shadow que nous évoque ces productions. Hélas de nombreux titres ne se révèlent pas à la hauteur de ces maîtres, ainsi Moon Sequence ou The Sensual Woman nous laisse un peu sur notre faim, avec une mixture dowtempo de sample easy listening.
Fort heureusement les nombreux invités, comme les rappers cannadiens Dream Warriors ou l'américaine Bahamadia nous offre des featurings impecables. Very Mercenary est donc un album inégale mais dont certains titres, comme Let It Go, restent inoubliables.
Florian
herbaliser-same-it-never-was-heralds-happy-dancy-return-Sam.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents