Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


The Baby Namboos - Ancoats 2 Zambia (1999)

Publié par Strictly-trip-hop sur 5 Novembre 2011, 00:43am

Catégories : #Bristol Sound

R-331380-1097809048.jpg

 

Tracklist

1. Intro

2. Hard times

3. Get your head down

4. Ancoats 2 zambia

5. Provoked

6. Persist to reminisce

7. Holy

8. Late night antics

9. Trials and tribulations

10. Play with me

 

Ancoats 2 Zambia est le seul album du groupe de Bristol The Baby Namboos dont l'un des membres Mark Porter est le cousin du Roi du Trip hop Tricky, l'album est sortie en 1999


Lien pour l'album : https://rs353tl4.rapidshare.com/#!download|353dt|138075173|1999_-_Baby_Namboos_-_Ancoats_2_Zambia__vbr_.rar|70811|R~0|0|0

 

76964.jpg

 

Chronique


Un petit tour et puis s’en va! S’il est vrai que ce groupe n’aura perdurer que le temps d’un album, force est de reconnaître que ce dernier colporte une odeur rappelant celle perçue lors des premières soirées au Dug Out de Bristol vers la fin des années 80, début des années 90… Ce n’est donc sans réelle surprise que l’on retrouve, ici, en première ligne un ex membre de Massive Attack en la personne de Tricky. Le bonhomme impose d’ailleurs sa touche personnelle (écriture et chant) pour la transmettre à l’ensemble du groupe emmené par son cousin programmateur Mike Porter, qui n’en finit pas de broyer du noir. Remontez ici, ni plus ni moins, aux origines du trip hop!
L’orientation de l’album s’avère résolument sombre sous un mix de qualité ou s’entrechoquent sans réel arrêt des beats très urbains! Les pistes s’enchaînent dans une atmosphère qui devient vite pesante et traduisant un certain mal de vivre. Ce climat relativement lourd, n’empêche par ailleurs, nullement l’auditeur d’apprécier la qualité de la production et la maîtrise des enchaînements. La puissance de cet album réside dans sa capacité à vous plonger dans des pensées empreintes de noires et certaines plages sont véritablement poignantes: « Get Your Head Down », « Persist To Reminisce »… Quelle efficacité!
Les vocaux tiennent une place non négligeable sur cette production et l’enchaînement de ceux-ci contribue amplement à la fluidité de piste à beats presque durs et à basses profondes. Notons ainsi « Provoked » avec les passages de Tricky, puis d'Aurora et enfin de Leo dans leur exercice favori qu’est le chant; mais retenons surtout « Holy », piste phare de l’album pourvu d’un très léger dub sur lequel la chanteuse s’exprime en solo, avant de laisser place à son coéquipier Leo sur un rythme devenu d’un coup plus péchu. En un mot: excellent! Le voyage n’est pas fini avec « Play With Me » qui s’impose tout en délivrant une rythmique organique rapidement enivrante… Plongez dans le noir!
Ce qui frappe l’auditeur, un temps soit peu averti, à l’écoute de cet album est la rugosité des beats employés. C’est en effet un genre de composition que l’on ne retrouve que trop peu depuis quelques années, et qui appartient donc (pour l’instant) presque au passé. Cette manière de créer des ambiances sombres, parfois inquiétantes est, par ailleurs, propre à Tricky qui, en jouant avec ses cordes vocales ne fait qu’amplifier cette sensation si profonde. Définitivement The Baby Namboos s’impose comme un des piliers du courant trip hop avec une réelle personnalité. Toutefois le nuage menaçant qui suit ce groupe et le dirige, restreint l’écoute à un public assez informé, ceci pour éviter à l’inconnu qui osera de se prendre la foudre.
Au final, un seul vrai regret: « Ancoats2Zambia » est et sera le seul album du groupe!
Yannoch
Tricky-Biarritz-6709-NB-PO.jpg

"Mon but avec les BABY NAMBOOS ? Personnellement, et ça n'engage que moi dans le groupe, je vise à adresser un message. La violence au sein des familles, l'alcool, les maris qui battent leurs femmes...Beaucoup de gens connaissent ce dont je parle. Je veux qu'ils sachent qu'il y a un moyen de sortir de la pauvreté et son cortège de misères, que ce n'est pas une fatalité. J'ai trempé dans tout un tas de buisness louches, j'ai fait de la taule, mais aujourd'hui j'ai réalisé un album. J'en tire une grande fierté. J'aurais pu finir delaer, bandit, violeur, tout m'y prédestinait. a l'école mes professeurs ne cessaient de me répéter que je finirais au placard, parce que je n'étais un bon à rien, un loser. Je n'ais jamais pu m'y résoudre. A 14ans, mon avenir étais des plus bouchés. J'accumulais les ennuis et je n'en avais rien a foutre !

La violence physique ne me faisait pas peur. Mon père m'avait passé des corrections bien plus salées que toutes celles que j'avais reçues. c'est pour ça qu'aujourd'hui je tiens a faire savoir qu'il y a toujours une opportunité de s'en sortir pour les gens comme nous, même si on a le sentiment que la vie est tellement plus facile pour tous les gens issus des classes supérieures. encore faut-il savoir la saisir..."

... " Sur ce projet, on a réuni quelques uns de nos proches. La prochaine fois, nous en inviterons d'autres. s'ils s'en sortent bien, ils pourront à leur tour lancer leur propre projet. si nous avons réussi, tout le monde peut le faire. c'est ce que TRICKY n'a cessé de nous répéter. N'importe qui peut réussir dans la musique. ce n'est pas une question de talent. Je ne pense pas que nous soyons talentueux. Le seule chose qui plaide en notre faveur, c'est d'avoir une vie bien remplie, et d'être toujours en vie..."

Mark Porter (cousin de Tricky)

60900700.jpg
Music Video

Commenter cet article

rainer 13/05/2014 00:10

I love baby

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents