Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Portishead - Roseland NYC Live (1998)

Publié par Strictly-trip-hop sur 29 Juillet 2011, 23:43pm

Catégories : #Bristol Sound

portishead pnyc LRG

 

Tracklist

1. Humming

2. Cowboys

3. All Mine

4. Mysterons

5. Only You

6. Half Day Closing

7. Over

8. Glory Box

9. Sour Times

10. Roads

11. Stangers

 

Roseland NYC Live (aussi PNYC) est le premier album live de Portishead, sorti en 1998. Le concert enregistré a eu lieu le 24 juillet 1997 au Roseland Ballroom à New York. L'enregistrement du morceau « Sour Times », provient toutefois d'un autre concert qui s'est déroulé le 1er avril 1998 au Warfield à San Francisco et Roads, du Quart festival à Kristiansand, le 3 juillet 1998.

 

Dans la lignée des deux albums du groupe, Pnyc est un live enregistré au Roseland Ballroom de New York à la fin de l'été 1997 en compagnie d'un orchestre symphonique. Évocateurs d'un spleen trip-hop, ces onze morceaux, longs et langoureux, donnent à entendre la voix douce amère de Beth Gibbons et les arrangements, perfectionnistes à souhait, de Geoff Barrow, maître à penser de cette formation à géométrie variable. "All Mine", "Sour Times" ou "Cowboys" ressortent grandis de cette prestation live, peu courante chez Portishead, ce qui en fait donc un disque rare à tous les sens du terme. Florent Mazzoleni

 

Lien pour l'album : http://www.mediafire.com/?gn0nugboznj

 

portishead

 

Chronique

 

Cet album , l'enregistrement du concert trip-Hop le plus marquant des 20 dernières années a atteint le statut de mythe. Beth Gibbons nous enivre de sa mélancolie dès la première note. Les scratchs, bien pesés, précis nous font planer. L'assurance du trio, (le solo de gratte de Glory Box est memorable), s'approche parfois de la perfection. C'est cet ensemble du groupe Portishead associé a un orchestre fabuleux qui créé un univers au paroxysme du mystique. Chacune des notes, du début à la fin nous fait vibrer, à l'image, du cultissime mysterons, qui part tout en sobriété, et qui finit dans un trip gigantesque qui nous rappelle avec joie ce qu'est le trip-hop.Car le Trip-Hop doit nous faire vibrer, doit nous faire voyager, et Portishead, dans ce concert ou toutes les chansons sont de véritables bijoux, montre la voix aux autres. Car Portishead est un géant du Trip-Hop. Et Portishead le sait. Ce live est un Ovni, et on en ressort pas indemne
BobDelNaja
Portishead Wolverhampton 20080413-1
Music Video

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents