Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Portishead - Glory Times EP (1998)

Publié par Strictly-trip-hop sur 22 Décembre 2011, 14:16pm

Catégories : #Bristol Sound

Portishead-Glory-Times-49288.jpg

 

Tracklist

Disc 1

 1. Sour Sour Times

2. Lot More

3. Sheared Times

4. Airbus Reconstruction

5. Theme from To Kill a Dead Man

Disc 2

1. Glory Box [Edit]

2. Glory Box [Mudflap Mix]

3. Scorn

4. Sheared Box

5. Toy Box

 

Glory Times est un EP du groupe Portishead sortie en 1998

 

Lien pour l'album : http://www.megaupload.com/?d=FDARQVSK

 

tkadm20posternx0.jpg

 

Chronique


Lorsque le combo britannique de la ville éponyme offre ses inédits et ses remixes, ça donne Glory Times. Ce double maxi regroupe des versions alternatives de deux morceaux de Dummy: "Glory Box" et "Sour Times". 
En tout, ça fait donc 10 morceaux, de quoi se faire un album. La setlist la plus alléchante se veut être celle de Sour Disc 1, avec le remix complètement barré "Lot More", ainsi que "Airbus Reconstruction" transformant le morceau initial en un délire rock au son dégueulasse... Captivant. La plupart des autres remixes était déjà présents sur Sour Times EP, notamment le morceau clé de ce premier volume: "Theme From To Kill A Dead Man", cet instrumental hypnotique, aux envolées de guitare propres à vous imaginer dans un Tarantino ! 
Beaucoup de morceaux de cette compile sont teintés d'un trip hop plus pointu et parfois moins accessible que les albums Dummy et Portishead, mais cela montre bien à quel point ce groupe fut l'un des fondateurs et fer de lance du trip-hop, avec Morcheeba mais surtout Massive Attack.
Le deuxième volet remixe donc la bien connue "Glory Box". Celui-ci s'essouffle peut-être un peu plus, avec la version "Edit" qui n'est autre que celle qui passait à la radio (3 minutes au lieu de 5, youpi...). Le "Mudflap Remix" n'apporte pas grand chose. En contrepartie, de grands moments avec "Scorn" et "Toy Box", qui font presque croire à deux autres morceaux distincts tant ils divergent de l'initial.
Portishead signe ici une belle compilation d'inédits, un peu inégal dans l'ensemble, mais qui prouve encore une fois leur talent d'écriture et leur verve trip-hop jusqu'ici inégalée.
Nimaro
dj_andy_smith_document4.jpg

Theme From To Kill A Dead Man

Commenter cet article

romain 21/01/2012 01:49


longue vie à ce blog !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents