Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Neotropic – Mr Brubakers Strawberry Alarm Clock (1998)

Publié par Strictly-trip-hop sur 8 Octobre 2011, 13:24pm

Catégories : #Ninja Tune

114255213.jpg

 

Tracklist

1. Mr.Brubaker's Strawberry Alarm Clock

2. Ultra Freaky Orange

3. Under Violent Objects

4. Insane Moon

5. What Will I Do Now

6. Vacetious Blooms

7. Beached

8. Improved Industrial Dwellings

9. Apple Sauce Maslen

10. Saucer Song

11. Gutted

12. You're Grinding Me Down

13. Sideshow Man

14. Vent

15. Cremation

 

Mr.Brubakers strawberry alarm clock est un album de Riz Maslen alias Neotropic sortie en 1998 sur le label Ntone sous-label de Ninja Tune spécialisé dans le musique électronique expérimentale.


Lien pour l'album : http://www.mediafire.com/?cfwf3dr77yh73it

 

neotropic.jpg

 

Chronique


Peu nombreuses sont les artistes féminines à s'être lancée dans la musique électronique actuelle de manière aussi radicale. Fin 1998, Riz Maslen revient en force sur N-Tone alors que le sous label Ninja Tune vient d'aligner quelques unes de ses plus brillantes réalisations (si ce n'est déjà fait, précipitez vous sur "National Hijinx" signé Journeyman). 75 longues minutes d'une musique électronique biomécanique, créature hybride épousant toutes les formes sans être une seule d'entre elle, métastase difforme qui tel un virus s'adapte dans les conditions les plus extrêmes et les plus improbables. Les ressorts peuvent servir de rythmique, les percussions de vieilles sessions easy listening peuvent se transformer en gouttelettes d'eau, rien, non rien n'est impossible... Ça peut s'emballer à tout moment dans un déchaînement de cliquetis irritants sur beats plastiques, carambolages métalliques aux vertus mélodiques insoupçonnées ("Ultra Freaky Orange", "Under Violent Objects", "Apple Sauce"), pour peu après se montrer sous son jour le plus affable, le regard de braise, un verre de scotch à la main ("Vacetious Blooms"). Le second Neotropic va dans toutes les directions et a un peu trop tendance à perdre en chemin ses auditeurs, mais le voyage demeure passionnant si l'on arrive à tenir la cadence. Au milieu de ce cocktail aux composants parfois frelatés, des voix d'anges et des oasis de mal-être s'extraient du carbone et de l'acier, une forme de blues décadent et malade ("Insane Moon") qui prend aux tripes juste à temps, au moment où l'expérience semblait ne pas être des plus concluantes. Ce redoutable "Mr.Brubakers Strawberry Alarm Clock" véhicule des atmosphères à la fois intrigantes et intéressantes, bien plus malsaines qu'elles en ont l'air de prime abord. Une lecture post moderne de ce qu'aurait pu devenir le trip hop s'il n'avait pas eu la maladresse de refermer les portes derrière lui. Un narcotique ultra puissant, source de mille et un délires, malgré - ou grâce à - ces inévitables longueurs...
Progmonster
329250616_64be0de1b0.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents