Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Morcheeba - Who Can You Trust ? (1996)

Publié par Strictly-trip-hop sur 16 Juillet 2011, 12:43pm

Catégories : #UK Trip hop

morcheeba cover

 

Tracklist

 1. Moog Island

 2. Trigger Hippie

 3. Post houmous

 4. Tape Loop

 5. Never an easy way

 6. Howling

 7. Small town

 8. Enjoy the wait

 9. Col

 10. Who can you trust

11. Almost done

12. End theme

 

Who Can You Trust? est le premier album du groupe Morcheeba sorti le 24 septembre 1996. Cet album, entièrement écrit (paroles et musique) par les trois membres du groupe, fut immédiatement un gros succès et installa Morcheeba sur la scène internationale.

 

Au sein du fourre-tout trip-hop, Morcheeba montre dès ce premier album des velléités pop et instrumentales plus affirmées que chez certains de ses contemporains. Nourrie à une soul voluptueuse que se charge de propager l'organe divin de la chanteuse Skye, la musique du trio jette un pont entre tradition (format chanson, mélodies soignées, guitares bluesy souvent jouées en slide, orgues) et une modernité évoquée par petites touches (beats en apesanteur, légers scratches, nappes ambient). Ce mélange parfaitement résumé par le mémorable single Trigger Hippie prouve, qu'en matière musicale, le savoir-faire dévoué peut rivaliser avec l'innovation pure. Pour aller quérir celle-ci dans la même veine, mieux vaut se retourner vers Massive Attack ou le dissident Tricky. Les membres de Morcheeba ont eux choisi une voie plus classique, mais aussi plus généreuse. Il serait tout aussi dommage de ne pas l'explorer. Fabrice Privé

 

Lien pour l'album : http://www.mediafire.com/?3myrnx3tzjj

 

Morcheeba-Live-2010-01

 

 

Chronique

 

Pour Paul Godfrey, Who Can You Trust aurait été le moyen d'attirer les maisons de disques avec un musique franchement teintée trip-hop, genre alors en pleine explosion. Mais bien plus qu'un mariage forcé avec leurs compositions, la symbiose réussie à merveille.

Virtuose, producer, Shadow a mis le feu 

Le premier morceau entamé, on comprend rapidement que si il y a quelqu'un à qui l'on peut faire confiance, c'est bien Morcheeba. Skye Edwards, secondée de compositions aériennes, vous emmène sur Moog Island, pour un voyage sans retour. Sa voix douce, parfois naïve, se fond parfaitement dans les univers spacieux de Paul et Ross Godfrey. On croise une guitare funky sur Tape Loop, des nappes synthétiques étranges sur Never An Easy Way, mais ce qui prime toujours chez Morcheeba, c'est la force des chansons, avec leurs structures solides. On ressent souvent des influences folk et rock, ainsi qu'un penchant pour rythmes hip-hop, quoi qu'ils soient souvent timides.

Quelques instrumentaux s'ajoutent à cette album moelleux (dont Post Humous), qui manque parfois d'un peu de relief. Un parcours reposant, mais qui ressemble un peu à un coup d'essai face au magnifique Big Calm.

Florian

Morcheeba Big Calm300

 

Music Video

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents