Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


EZ3kiel - Equalize it (1998)

Publié par Strictly-trip-hop sur 12 Août 2011, 16:23pm

Catégories : #French touch

3700426908320

 

Tracklist

1. Only 1 Nation

 2. In Bass 1

3. Lo Dalca

4. No Cure 4 Me

5. Equalize It

6. In Bass 2

7. Alienation

8. Irie

 

Equalize it est premier EP d'EZ3kiel sortie en 1998

 

Lien pour l'album : http://www.filestube.com/8f4547beff78ae9603eb/go.html

 

76970-ez3kiel-sat-01022010-1627

 

Chronique

 

Les fans invétérés du dernier opus d'Ez3kiel peuvent être déçus, disons-le de suite. Car dès la première écoute d'Equalize it, on sent qu'il s'agit d'un maxi où la formation est en recherche de style. Certains (comme moi) pourront cependant y découvrir et apprécier le premier univers musical d'Ez3kiel, écouter et décomposer minutieusement les sons, assister à leurs premiers balbutiements électro-dub. Au départ à la recherche puis, au fil des tracks, à la rencontre des différents genres, le trio nous offre un brassage musical atypique, teinté de trip-hop, de dub, d'influences électro, parfois de fusion que l'on retrouve notamment dans le titre Only 1 nation. Une voix vocodée nous happe direct les pavillons auditifs en scandant un texte apocalyptique, puis cède la place à un enchaînement de sons noisy, sur une rythmique acoustique bien maîtrisée. Petit clin d'oeil, les frères Wachowski, s'ils avaient connu le collectif de Tours au préalable, auraient probablement intégré ce morceau dans la bande originale d'un de leur "Matrix" ; ) 

Le premier volet de In bass 2 nous plonge dans une atmosphère orientale accompagnée d'une envolée de notes dub et d'une éclosion de sons quasi-organiques. Place ensuite à des vocaux féminins tout droit issus du soleil dans Lo dalca. On nous porte ici sur des nappes arabisantes et ondulantes, parfois cosmiques, toujours sur une rythmique bien acoustique. L'intervention de K-Shoo (ex-Dirty District, dans Boost actuellement) dans No cure 4 me montre qu'initialement, le trio tourangeau souhaitait travailler avec des featurings. Leur objectif est simple : rencontrer et collaborer avec des artistes d'horizons musicaux différents pour élargir leurs champs d'investigations. Petite parenthèse, admettons qu'E3kiel ne s'est pas trop planté sur ce coup là, notamment avec la participation de Yann Tiersen ou de Sir Jean (du groupe Mëi Teï Shô) sur Handle With Care. Sur le titre éponyme Equalize it, tout le talent d'Ez3kiel s'exprime dans un superbe morceau, pigmenté de notes électro acidulées, parfois éthéré par des nappes sonores huileuses. Le second In bass 2 s'oriente vers des influences musicales plutôt classiques et se meurt presque progressivement dans un écho vocal ralenti et déformé.

A la comparaison avec les deux derniers albums du groupe, Equalize it se veut plus acoustique, offre quelques sons électro incisifs et légers, mais pas omniprésents, et la présence de paroles restant quasi constante sur chaque vignette. Autre particularité bien surprenante sur cet opus : on constate à quel point Ez3kiel est capable de nous faire triper à travers une incroyable variété de paysages musicaux dans un même titre et ce, tout en douceur. Un potentiel qui se confirmera par ailleurs dans les productions suivantes, s'exprimant plus par l'enchaînement sémantique des titres. Alors pourquoi tant d'arguments pour ce maxi ? Parce que c'est le premier produit d'un des meilleurs groupes du moment, parce qu'il lui a permis de remporter le prix Découvertes Région Centre pendant le Printemps de Bourges 2000, et la suite de l'histoire vous la connaissez... Alors simple question : que seraient les albums Handle With Care et Barb4ry sans la naissance du petit premier, Equalize it ?
Lilo
eze.1

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents