Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Emiliana Torrini – Love In The Time Of Science (1999)

Publié par Strictly-trip-hop sur 6 Décembre 2011, 19:08pm

Catégories : #Electro Islandaise

R-380690-1295125220.jpeg

 

Tracklist

1. To Be Free

2. Wednesday's Child

3. Baby Blue

4. Dead Things

5. Unemployed In Summertime

6. Easy

7. Fingertips

8. Telepathy

9. Tuna Fish

10. Summerbreeze

11. Sea People

 

Love In The Time Of Science est le troisième album de Emiliana Torrini sortie en 1999

 

Au pays de Björk et de Gus Gus, une nouvelle fleur des neiges au doux nom d'Emiliana Torrini vient d'éclore. Déjà remarquée sur l'album de Gus Gus Polydistortion où l'on pouvait entendre sa douce voix sur le titre "Why", c'est au tour de Roland Orzabal (Tears For Fears, ça vous dit quelque chose ?) de s'occuper de la miss pour assurer la production de ce Love In The Time Of Science. Moins mystique qu'une Björk, plus enthousiaste qu'une Kate Bush ("Baby Blue"), c'est avec des titres comme "To Be Free" ou "Easy" que la belle Islandaise se démarque en nous exposant ses talents de chanteuse pop mélancolique. Bref, un album qui ne fond pas comme un glaçon dans l'eau, bien au contraire, Love In The Time Of Science ressemblerait plus à un iceberg dont on aimerait déceler tous les secrets. Sébastien Prieto

 

Lien pour l'album : http://www.mediafire.com/?8snvmzgydpd

 

torrini02.jpg

 

Chronique


Avec ce premier album en Europe, Emiliana Torrini se fait enfin connaître par delà des terres d'islande. Tout de suite comparée à Björk de part ses origines et sa voix, Emiliana parviendrat quand même à se détacher de cette image et se donnera une notoriété reconnue dans le monde de la musique. Elle a bien assez de personnalité pour ça.
Pour ce premier album, Emiliana est bien entouré même trop peut être (Roland Orzabal ex-Tears for Fears, Eg White du duo Eg & Alice..). Mais le résultat est bien là. A 21 ans seulement, elle nous signe un album tout simplement parfait. Album axé sur le trip-hop (Emiliana caractérisant son album plutôt pop), nous commençons un beau voyage musical où la douce voix d'Emiliana se mêlant aux différentes ballades ("Summerbreeze", "Sea People") ou encore aux musiques plus instrumentalisées ("Tuna Fish") donne toute la consistance à ce "Love In The Time Of Science".
On aurait envie de voir ce qu'Emiliana donnerait sans la patte des ces différents artistes autour d'elle ce qui sera fait en 2005 avec la sortie de Fisherman's Woman.
En tout cas une princesse d'Islande est née.
 PhilouMinety
6a00e0098fe8818833011570faed9d970b-800wi.jpg

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents