Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Clint Mansell - Pi (1998)

Publié par Strictly-trip-hop sur 3 Juin 2012, 00:07am

Catégories : #World Trip hop

Pi_soundtrack.jpg

 

Pi est un film de fiction américain réalisé par Darren Aronofsky en 1998, décrit l'histoire de Maximillian Cohen, un mathématicien qui recherche dans les chiffres un secret expliquant le fonctionnement même du monde.

 

Tracklist

1. Pi R² - Clint Mansell

2. P.E.T.R.O.L. - Orbital

3. Kalpol - Autechre

4. Bucephalul Bouncing Ball - Aphex Twin

5. Watching Windows - Roni Size

6. Angel - Massive Attack

7. We Got The Gun - Clint Mansell

8. No Man's Land - David Holmes

9. Anthem - Gus Gus

10. Drippy - Banco de Gaia

11. Third From The Sun - Psilonaut

12. A Low Frequency Inversion Field - Spacetime Continuum

13. 2 Pi R - Clint Mansell

 

Lien pour l'album : https://rapidshare.com/#!download|421p10|264191654|Pi_Soundtrack.rar|102176|R~B944600E47EE85686A2934239BAF9D35|0|0

 

Clint-Mansell-2.jpg

 

 

Chronique

 

Le soundtrack du film est un bel exemple d'ambiance cyberpunk, mêlant les compositions originales de Clint Mansell, et une véritable compile trip-hop réunissant les meilleurs artistes du genre : Autechre, Aphex Twin, Massive Attack, Orbital...
La musique est brutale, mêlant sons industriels et basses percutantes, parfois avec rapidité, parfois plus posément. Les extraits de monologues de Max introduisent la plupart des morceaux, établissant sa théorie, avant de nous plonger dans la noirceur et la folie électronique.
Le thème principal du film, composé par Mansell, est le plus impressionnant et sans doute le plus "tripant". Il va crescendo, de façon classique, pose quelques sons suggérant le chaos (celui qui fait dérailler Max au fur et à mesure de l'histoire ?) et nous entraine rapidement dans le monde de Darren.
Les autres groupes gardent le même esprit, mais enrichissant le concept, ne restent pas forcément dans le schéma classique du crescendo en rapidité. Les sons varient et nous projettent
dans un trip monumental, dépressif, suggérant la folie. L'oeuvre transcende le film et a un intérêt musical gigantesque même sans le film (qui reste un chef-d'oeuvre à voir absolument).
La meilleure compile electro que j'ai pu entendre à mon goût, pour les fans de cyberpunk, et de trip-hop dérangeant.
Zak Blayde
Clint-Mansell.jpg
 
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents