Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Archive - Londinium (1996)

Publié par Strictly-trip-hop sur 16 Juillet 2011, 19:59pm

Catégories : #UK Trip hop

archive.londinium

 

Tracklist

 1. Old Artist

 2. All Time

 3. So Few Words

 4. Headspace

 5. Darkroom

 6. Londinium

 7. Man-Made

 8. Nothing Else

 9. Skyscraper

 10. Parvaneh (Butterfly)

 11. Beautiful World

 12. Organ song

13. Last Five

 

Londinium est le premier album d'Archive, sorti en 1996.

 

Révélation de la fin des années quatre-vingt-dix, Archive a conquis la critique et le public avec ce premier album, Londinium sorti de nulle part en 1996, comme le premier album de Portishead, deux ans plus tôt. C'est effectivement au trip-hop dont il tire le spleen et une certaine mélancolie que s'apparentent les treize morceaux de l'album, un zeste plus électronique tout de même que le reste de cette mouvance musicale propre aux années quatre-vingt-dix. Des incursions vers d'autres genres musicaux témoignent de l'ouverture d'esprit de cette formation londonienne. Ainsi, "So Few Words", aux accents hip-hop, est l'un des sommets de ce disque, considéré par beaucoup comme l'un des chefs-d'oeuvre de son époque. Florent Mazzoleni

 

Lien pour l'album : http://www.mediafire.com/?zm4zgzygzt2

 

article 499

 

Chronique

 

Derrière ce nom énigmatique se cache un collectif londonien qui mélange avec délicatesse des sonorités issues du trip-hop, de l'électronique et du classique. Cette fusion réussie est l'oeuvre de Danny G et Darius Keller, et des deux chanteurs présents sur ce disque. Il s'agit d'ailleurs de l'une des nombreuses originalités d'Archive, où le chant est partagé entre un rapper au phrasé délicat (Rosko John) et Roya Arab (la sœur de Leila), à la voix doucement amère.

Londinium, paru en 1996, témoigne d'une profonde conscience de la richesse des influences du groupe. Les rythmiques hip-hop imposantes pactisent avec des violons baroques, parvenant à créer une atmosphère méditative. Mais des bruits de mécanismes, des sons discordants de synthétiseurs viennent troubler cette tranquillité, faisant de ces compositions le reflet d'une étrange déception post-industrielle. Les voix mélancoliques viennent renforcer le sentiment de fatalité qui se dégage de cet album. Ne succombant jamais à la facilité des gimmicks répétitifs ou des mélodies samplées, chaque morceau s'impose comme une composition musicale ambitieuse,aux harmonies soigneusement travaillées.

Magnifiquement produit, à contre courant de certaines normes lo-fi venues de Bristol, Londinium emmène l'auditeur dans un univers tourmenté mais magnifiquement mature. Archive apporte au trip-hop une sophistication jusqu'alors inégalée.

Florian

5595390225 89ac5f8ba1

 

 

Commenter cet article

helicoptere telecommande 03/04/2012 11:10


Cet album est grandiose.  Avec Mezzanine de Massive Attack, Dummy de Portishead et Maxinquaye de Tricky, ils résument à eux 4 seuls la force du mouvement trip-hop

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents