Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Strictly trip hop

Strictly trip hop

L'Âge d'or du trip hop 94/99


Alex Gopher - You my baby & I (1999)

Publié par Strictly-trip-hop sur 5 Juin 2012, 20:46pm

Catégories : #French touch

Alex-Gopher---You-My-Baby---I.jpg

 

You, My Baby and I est le premier album d'Alex Gopher sortie en 1999

 

Tracklist

1. Time

2. Tryin'

3. The Child

4. Ralph & Kathy

5. With U

6. You, My Baby & I

7. 06 10 98

8. Party People

9. Consolidated

10. Quiet Storm

 

Lien pour l'album : https://rapidshare.com/#!download|890p1|378722784|Alex.Gopher._.You.My.Baby._.I.1999.MP3.320kbps.rar|108824|R~0|0|0|

 

gopher.jpg

 

 

Chronique

 

Sur la ligne de départ de la "french touch" électronique, Gopher se trouvait dès 1995 en pole position, avec son Gopher Ep, première référence du label Solid fondé avec son acolyte versaillais Etienne de Crécy et Pierre-Michel Levallois. Puis, certains, plus rapides, prirent une avance discographique indéniable : de Crécy d'abord avec Superdiscount, suivi par les deux gandins de Air, bientôt rejoints par Xavier Jamaux, alias Bang Bang. Ironie du sort, tous ces gens-là se connaissent depuis le lycée où ils débutèrent leur apprentissage musical au sein du même groupe, Orange. Nul doute qu'Alexis Latrobe a dû apprécier cette rapide prise de pouvoir de la part de ses ex-partenaires. Mais, du coup, il arrive bon dernier dans cette course folle, presque cinq ans après son premier coup de feu. Dommage, car son album ne bénéficie plus vraiment d'un effet de surprise qui aurait, en d'autres temps, joué à sa sortie. Cependant, You, My Baby & I est une jolie somme de tout ce que cette «mafia» versaillaise a pu produire d'excitant. On retrouve dès Tryin' l'esprit Superdiscount, clean mais incitant à la bamboche, bosseur mais relax, un côté superficiel mais profond qui n'appartient qu'au label Solid. Avec Ralph & Cathy, c'est un vocoder "aérien" qui, grâce à la caution de Jean-Benoît Dunckel, nous fait prendre de l'altitude. Les sommets affleurent, du magnifique The Child à l'envoûtant morceau-titre en passant par le lancinant Consolidated. Gopher possède le spleen funky et élégant, en dépit de quelques excursions P-funk (Party People, Time) mineures. Mais bon, cette "Gopher party" est plutôt réussie, au point de laisser espérer que la prochaine n'aura pas lieu... dans cinq ans.
Hervé Crespy
 
 
150561_1699512288556_1260365276_31880666_185434_n.jpg
 
 
 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents